Le 8 décembre 2017 dès 15h30 nous vous attendons au marché de Noël d'Alpi quai Louva 21 à 4102 Seraing.

Ce vendredi 8 décembre, nous serons heureux de vous présenter notre projet de pop-up stor-e dans la région de Huy et de la campagne crowdfunding à venir.  Nous avons besoin de vous, de vos idées, de vos remarques afin de mener à bien cette campagne de crowdfunding et pour que ce projet soit aussi le vôtre. Nous vous y proposerons également les sacs personnalisable en cuir Made in Italie "Pop Bag".  

Inscrivez vous !! Un vin chaud vous sera offert

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeBgyPwR4K70Fts8ChxmB0kz80RdHTeup-epVpv2L8TbM-gjA/viewform

Fin 2017

Préparation de la campagne crowdfunding 

Mais qu'est-ce que le crowdfunding?

  • Le financement participatif, ou crowdfunding  («  financement par la foule ») est un mécanisme qui permet de collecter les apports financiers - généralement des petits montants en vue de financer un projet.
  • Deux parties sont mises en présence : l'épargnant qui souhaite investir une certaine somme d’argent dans un projet auquel il croit et le porteur de ce projet qui ne possède pas les fonds nécessaires pour le mettre en œuvre. L'un et l'autre se rencontrent sur internet via une plateforme dédiée : Les projets sont présentés par leurs porteurs et les épargnants choisissent de financer ceux qui les intéressent à hauteur de ce qu'ils souhaitent investir.
  • Plusieurs  modalités  de financement participatif existent: le don (avec ou sans contrepartie), le prêt (avec ou sans intérêts) et l’investissement en capital.

La fin de l'année 2017 approche

Retrouvez nous ces 24, 25 et 26 novembre 2017 au Marché d'Hiver au Moulin Castral de Hollogne sur Geer, il parait que le cadre est super, j'ai hâte d'y être!!

Nous sommes dans le journal!!!! L'Avenir Huy/Waremme

Des sacs à main et des valises… à louer

  • Accueil  
  • ActuHP - samedi 22 juillet 2017 06h00 - Anne-Françoise BERTRAND - L'Avenir
Mireille et son frère Nicolas disposent de toute une panoplie de sacs pour toutes les occasions.

 Mireille Serron et son frère Nicolas disposent de toute une panoplie de sacs pour toutes les occasions.-Heymans

Mireille Serron et son frère Nicolas veulent lancer une plateforme de location de sacs en tous genres. L’étude de marché est en cours.

Une pochette pour agrémenter une tenue de soirée, un sac de plage pour l’été ou une grande valise pour voyager: des accessoires dont on a besoin, à un moment donné, mais qu’on n’a pas toujours forcément envie (ou les moyens) d’acheter. C’est en partant de ce postulat que Mireille Serron et son frère Nicolas ont décidé de lancer leur petite entreprise de location de sacs en tous genres. «Je suis vendeuse dans un magasin de bijoux, à Huy, mais avec mon frère, on avait envie d’un projet personnel», explique l’Engissoise.

Accompagné par ALPI, une structure d’accompagnement à l’autocréation d’emploi agréée par la Région wallonne, le duo a ainsi lancé il y a quelques jours une étude de marché pour évaluer le bien-fondé de son idée. Une enquête qui leur permettra d’y voir plus clair et de mieux cerner les attentes de leurs (futures) clientes, disponible sur internet via Google Forms. Internet, c’est d’ailleurs le canal par lequel le duo voudrait essentiellement commercer. «On voudrait ouvrir un magasin éphémère à l’automne, à Huy ou dans la région, pour avoir un premier contact physique avec les gens et leur expliquer ce qu’on compte faire mais, dans l’absolu, oui, on voudrait ne fonctionner que par internet.»

Concrètement, il suffirait alors à la cliente de choisir l’objet de son désir (sac à main, pochette, sac à dos, valise…), la durée de la location (d’une soirée à plusieurs semaines) et de payer en fonction. «En France, ça cartonne mais ça ne se voit pas encore beaucoup chez nous, poursuit Mireille Serron. C’est sûr que je suis partie de ma propre expérience: quand on a un budget plus limité, on vise surtout le côté pratique. En louant, on a moins de culpabilité et on peut plus souvent changer. Ça peut sembler utopique mais il y a aussi, dans notre projet, une volonté de faire de la mode quelque chose de plus durable, de plus responsable.»

Dans un premier temps, Mireille et Nicolas proposeraient donc une sélection de sacs dont ils seraient propriétaires. Des contacts sont d’ailleurs en cours avec divers fournisseurs mais «on n’exclut pas, à terme, de devenir aussi une plateforme de location entre particuliers. Ce qu’on veut, surtout, c’est promouvoir l’artisanat et donc trouver des partenariats: ce serait du win-win car, pour les artisans, ce serait une belle vitrine.»

«Du e-commerce durable et responsable»

Les résultats de l’enquête, attendus dans quelques semaines, permettront en tout cas au duo d’affiner son projet, «de cibler ce que les gens veulent pour faire nos achats». Mireille et Nicolas pourront alors officiellement lancer «Bag stor-e», une contraction de «story» parce que «chaque sac a son histoire et nous vivons notre vie et nos histoires avec notre ou nos sacs» et de «e-commerce». «Nous voulons vraiment faire du e-commerce autrement, en allant vers le client par des magasins éphémères et en pratiquant des prix qui ne cassent pas le commerce “ physique ” et le plus justes possible, tout en proposant à chaque femme de pouvoir se faire plaisir sans culpabilité et de manière responsable.»

Vous pouvez participer à l’enquête via la page Facebook «Huy-dire».

Pretty Sunday

Nous étions au "Pretty Sunday" ce 2 octobre 2016

pretty sunday 2016

pretty sunday 2016